Historique de l'imagerie médicale

 

 

 

 - La première forme d'imagerie médicale inventée fut la radiographie. Elle apparut à la fin du XIX° siècle, en 1895, grâce à Wilhelm Conrad Röntgen, physicien allemand, qui la découvrit à l'issue de travaux. Il travaillait sur l'électricité à l'aide d'un tube cathodique (tube de verre muni d'électrodes composé uniquement  de vide) : en passant sa main derrière le tube, il aperçut ses os ! Il put même en avoir un cliché en plaçant derrière le tube un papier recouvert d'une substance photographique. Depuis cette découverte révolutionnaire, de nombreuses améliorations virent le jour. 

 - Les ultrasons furent utilisés dès 1915 pour les SONAR. C'est une onde mécanique et élastique diffusée par les gaz, les liquides, les tissus mous (chair, organes ...) ou les solides, dont la fréquence est supérieure à 20 000 Hz. Leur fréquence est trop élevée pour être audible par l'oreille humaine, c'est à dire que le son est trop aigu. En 1955, le cardiologue suédois Inge Edler fit la première échographie. L'échographie est une méthode complètement inoffensive qui emploie les ultrasons et permet de visualiser certaines parties de l'organisme habituellement cachées à la vue. L'échographie est essentiellement utilisée en obstétrique (imagerie du fœtus), mais également pour effectuer une ponction ou une biopsie, pour visualiser certaines glandes (thyroïde) et la plupart des organes (cœur). Les ultrasons, qui ont la capacité de se propager dans les milieux liquides, ne sont arrêtés que par l'air et par les os. C’est pour cette raison que ce type d’examen n’est pas utilisé pour explorer le système nerveux, ni pour les os ou le système digestif. En revanche, les organes pleins, tels que les reins ou le foie, sont particulièrement bien étudiés grâce à l'emploi de l'échographie. En 1980 furent mises en place les échographies Doppler, c'est un examen échographique en deux dimensions non invasif permettant d'explorer les flux sanguins intracardiaques ou intravasculaires.

 - En 1945, Edward Purcell et Felix Bloch découvrirent la résonance des noyaux des atomes soumis à un champ magnétique. Il fallut attendre 1973 pour que Paul Lauterbur réalise la première image par IRM (Imagerie par Résonance Magnétique). L'IRM permet l'étude de certains tissus de l'organisme en cherchant la fréquence, faisant entrer en résonance les noyaux atomiques identiques (protons par exemple). La résonance magnétique nucléaire possède des avantages que ne possède pas le scanner ou la radiographie classique, elle ne délivre pas de rayons X et elle donc inoffensive. Elle est également plus sensible aux lésions cérébrales en donnant une meilleure identification des lésions et de l'anatomie du système nerveux central.

 - La notion de traceur isotopique fut créée par George de Hevesy vers 1913, elle est la base du concept fondateur de la médecine nucléaire.

 - En 1896, Henry Becquerel découvrit la radioactivité naturelle, c'est la propriété qu'ont certains noyaux d'atomes de se désintégrer de manière naturelle et spontanée, pour donner un autre élément, en émettant des particules ou des rayonnements électromagnétiques. Cette découverte fut possible parce qu'Henry étudiait les rayons X et la fluorescence des sels d’uranium. Mais il ne put réaliser l'expérience qu’il avait prévu car le soleil était absent. Il stocka donc les sels d’uranium à proximité de ses plaques photo. Or, quatre jours plus tard, quand il développa ces dernières, il découvrit des empreintes générées dans le lieu clos où elles étaient rangées. La lumière du soleil n’ayant pu intervenir dans cette réaction, il en déduisit que ce rayonnement provenait de l’uranium : la radioactivité naturelle était découverte. Pierre et Marie Curie, en 1898, étendirent la découverte de Becquerel en découvrant le Polonium et le Radium. Puis la radioactivité artificielle fut découverte par Irène et Frédéric Joliot-Curie, en 1934. C'est lorsque les noyaux des atomes sont bombardés.

 - La scintigraphie fut utilisée pour la première fois en 1961. Le but de cette imagerie médicale est d'introduire dans l'organisme une substance radioactive (phosphore, iode, thallium ...) qui va se fixer sélectivement sur l'organe cible. La plupart des organes sont accessibles par la scintigraphie.

 - La Tomographie par Emission de Positrons (TEP) fut mise au point en 1975.          

 - Le Pet-scan fut inventé il y a plus de 10 ans par les Docteur Ron Nutt et Docteur David Townsend. Son autorisation AMM (Autorisation de Mise sur le Marché) fut délivrée officiellement en France en 1998. En 2000, il fut élu « découverte médicale de l'année » par le Times magazine.

 

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×